fbpx
Contenu protégé.
logo

Tarifs Photographe Annecy Rhône-Alpes Aix en Provence Marseille PACA

  • Photographe professionnelle

    Tarifs

Généralités

Entreprises, Immobilier, Hôtellerie, Architecture, Culinaire, Corporate

Lors d'un reportage photo , pour 1 heure de prise de vue, il faut ajouter environ 1 à 2 heures de post production (tri des images, classement, retouche, exportation). Les tarifs englobent donc le shooting et la post-production qui peut être elle-même des fois plus longue que la prise de vue. Ce temps de travail n'est toujours visible pour nos clients.

Tout les tarifs indiqués sont donnés à titre indicatif et hors-taxes et ne tiennent pas compte des éventuels frais de déplacement et montants de cessions de droits d'exploitation sortant des usages traditionnels (usage interne, Web)

Un acompte correspondant à 50 % du coût évalué du travail sur devis, doit être réglé à l'avance. Je ne pourrai pas confirmer la prestation avant ce versement.

Tarifs

Dans le détail

Les tarifs sont applicables à tous les services de photographe proposés par AtyPictures dans les domaines suivants :

Ces tarifs varient selon complexité, matériel mis en oeuvre, durée de post-traitement, cessions de droits pouvant être intégrées ou en sus selon les utilisations futures.

Heure : A partir de 110 euros

- Demi-journée : A partir de 490 euros

- Journée : A partir de 790 euros

- Soirée à partir de 19 h  : Selon nombre d'heures, majoration tarif horaire de base + 30%

Frais de déplacement / Hébergement / Repas

Entre 0 et 40 km AR : Frais kilométriques et péage offerts

Entre 40 et 250 km AR : 0,50 centimes/km *

Entre 250 et 500 km AR : 0,40 centimes/km *

Entre 500km et + AR : 0,30 centimes/km *

Frais hébergement, transport train ou avion (si applicable) à charge du client

*Frais de péage à la charge du client

Cession de droits d'image

La montant de la cession des droits d'exploitation des images peut varier en fonction de l'usage final des photographies, ces mêmes cessions ne deviennent juridiquement valides que si plusieurs éléments sont précisés sur le devis ou par contrat :

  • l’usage autorisé (reproduction, adaptation, représentation). Il est indispensable de définir précisément les modes d’exploitations cédés, tout usage des œuvres photographiques non prévu au contrat de cession est illicite
  • l’étendue des exploitations couvertes par la cession (supports et moyens de diffusion)
  • la durée des droits d’exploitation des clichés
  • la zone géographique
  • le montant de la cession : à titre gratuit ou onéreux. En pratique, la rémunération est généralement proportionnelle aux recettes issues de la vente ou de l’exploitation de l’œuvre, mais elle peut être déterminée autrement. L’Union des Photographes professionnels (UPP) a établi un barème référence en la matière.

Métiers de l'image en danger !

Pour vous faire réfléchir...